//www.autisme54.com/piwik/piwik.php?idsite=1

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nos coordonnées

Président : M Jean-Marie Othelet
 
courriel : vivreaveclautisme@yahoo.fr
 

Secrétariat ASSOCIATION : 07.82.40.44.34 (les mercredis uniquement)

Secrétariat FAM-SESSAD : 03.83.96.12.86

 
Domaine de Pixérécourt
Les Charmilles
54220 MALZEVILLE


Nous contacter

Pour recevoir notre lettre d'info

Espace adhérents

Le diplôme unique d'accompagnement éducatif et social doit être officialisé très prochainement.

Les AESH vont relever de ce diplôme.

Publié le 14/01/16 - HOSPIMEDIA
La fusion des diplômes d'auxiliaire de vie sociale (AVS) et d'aide médico-psychologique (AMP) avait été annoncée pour la rentrée 2015, c'est finalement pour celle de 2016 qu'elle sera effective. Le décret instaurant ce rapprochement doit être publié très prochainement, a indiqué la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) à l'occasion d'une table ronde sur les services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad), organisée par Idéal Connaissances, le 13 janvier. Toutefois, dès l'officialisation du texte, des formations pourront être organisées dans le cadre de la validation des acquis de l'expérience (VAE), a précisé Louis-Xavier Colas, chef du bureau des professions sociales au sein de l'administration.

Plusieurs objectifs ont présidé à la création de ce diplôme unique de niveau 5 — baptisé diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES) — et notamment la volonté de rendre plus lisible l'offre de formation et de simplifier la certification. Il doit par ailleurs répondre aux besoins des professionnels, en termes de compétences et de mobilité professionnelle, et à ceux des usagers, en proposant un accompagnement global des personnes quel que soit le lieu de résidence.

Plus concrètement, le diplôme proposera un socle commun de compétences et de connaissances — environ 70% des enseignements — et trois spécialités "cœur de métier" qui viseront l'accompagnement à domicile, en structure et vers l'éducation inclusive. Par ailleurs, le référentiel a été resserré autour de quatre domaines de formation : se positionner comme professionnel dans le champ de l'action sociale ; accompagner la personne au quotidien et dans la proximité ; coopérer avec l'ensemble des professionnels concernés ; participer à l'animation de la vie sociale et citoyenne de la personne.

La DGCS le précise, il ne s'agit pas d'une compilation des diplômes existant mais bien d'une refonte de la formation pour y intégrer les évolutions législatives du secteur et répondre au niveau de responsabilité demandé pour l'intervention auprès des publics fragiles. L'administration ajoute que le diplôme comprendra les dimensions éducatives, sociales et médico-sociales des recommandations de l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) et de la Haute Autorité de santé (HAS), et tiendra compte des différents plans de santé publics, relatifs par exemple aux maladies neurodégénératives ou à l'autisme. Enfin, il intégrera la recommandation de la Conférence nationale du handicap (CNH) concernant l'accompagnement des élèves.